DRH - DÉVELOPPEMENT RH

Quel travail hybride pour un salarié gagnant ?

Retour d’expérience d’Emmanuelle NIKOLAEFF, DRH Europe de BIC et Hélène BENGORINE, DRH de LA MUTUELLE GÉNÉRALE sur la mise en place du télétravail et de travail hybride durant cette période de pandémie.

Pour Bic Europe, groupe à culture industrielle où le présentiel était plutôt d’actualité précise Emmanuelle NIKOLAEFF, la mise en place du télétravail et de travail hybride a concerné 1 000 collaborateurs présents dans 50 pays et donc, ce sont des équipes principalement commerciales et marketing qui vont distribuer dans nos réseaux les différents produits : les rasoirs, les briquets et la partie papeterie.

Les fonctions principalement concernées bien évidemment, ce sont fonctions commerciales, des fonctions grands comptes, des fonctions marketing et des fonctions support : la finance, les ressources humaines par exemple.

L’entreprise a donc accompagné les managers et les collaborateurs sur plusieurs dispositifs : workshops et formations – écoute et cellule d’accompagnement psychologique – échange des bonnes pratiques – mesure des signaux faibles…

Elle a également défini un référentiel cadre, des principes directeurs qui ont permis à chaque pays de conclure des accords avec les partenaires sociaux et ainsi déployer une charte ou politique interne.

La Mutuelle Générale, indique Hélène BENGORINE, est implantée essentiellement en France et dans les DROM-COM et nous comptons 2 000 collaborateurs et également deux centres de santé. La Mutuelle Générale a une activité essentiellement d’assurance santé prévoyance.

Sur les 2 000 collaborateurs, 95 % des salariés sont concernés par le télétravail : des métiers essentiellement de gestion et de commercialisation et les fonctions support. 

L’entreprise a mise en place “l’open travail” et a proposé quatre jours de présence minimum sur site par mois à l’ensemble des collaborateurs.

La direction général, la DRH, les partenaires sociaux et 80 groupes de travail ont ainsi élaboré la solution “open travail” : ce dispositif explique Hélène BENGORINE permet notamment à nos salariés de pouvoir choisir leur disponibilité sur le travail sur site, leur capacité et leur organisation de travail personnel à domicile ou même sur deux autres lieux. Et puis, on les a accompagné financièrement et matériellement pour favoriser un équilibre de vie professionnelle et personnelle.

Afin de permettre à ses collaborateurs de travailler à domicile dans de bonnes conditions, l’entreprise a mis à disposition de chacun :

  • Une sélection d’équipements informatiques (PC portable, 2e écran de 22 pouces, casque, clavier, souris, hub USB…) et du mobilier de bureau (fauteuil ergonomique, rehausseur de PC portable…)
  • Un accompagnement financier avec la mise en place d’une indemnité forfaitaire de 2 € par jour télétravaillé, dans la limite de 40 €/mois, et de tickets restaurant pour chaque journée de télétravail effectuée. 
  • Afin de favoriser le lien social et le collectif, chaque collaborateur doit être présent sur son site de rattachement au moins 4 journées par mois, dont au moins 1 journée qui sera consacrée à l’animation d’équipe (temps forts en équipe ou inter-équipes, activités collaboratives…). Chaque manager dispose d’ailleurs d’un budget spécifique pour l’animation de ces temps collectifs.

A suivre dans le détail, ces nouvelles organisations du travail innovantes basées sur le volontariat, la souplesse, la concertation et la réversibilité qui concilient performance et meilleur équilibre de vie de ses collaborateurs.

Agora Managers - Plateau TV

Interview réalisée par Julien MERALI, General Manager – Agora Managers Groupe.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page