JURIDIQUE ET COMPLIANCE

Observatoire des directions juridiques 2022

L’AFJE et le cabinet De Gaulle Fleurance & Associés nous présentent les résultats du Nouvel Observatoire des Directions Juridiques 2022 sur les principales tendances ressortant des investigations menées sur le thème des « nouveaux devoirs de vigilance des juristes », une étude réalisée auprès de 120 directeurs juridiques.

Imaginer le futur des directions juridiques : Performance, Compliance, RSE et “Sustainability“.

Stéphane Baller, Avocat chez De Gaulle Fleurance & Associés et créateur de l’ODJ, reçoit Jean-David Sichel, General Counsel TBWA \ Groupe (Omnicom), Arnaud Douville, Deputy Group General Counsel, Compliance, Risks and Audit au Bureau Veritas, Arnaud Robert, Group General Counsel d’Hachette Livre et Olivier SALONE, Directeur juridique d’Ynsect.

Ensemble, ils débattent sur l’importance de travailler avec une plus grande proximité encore avec leur gouvernance, sur les moyens mis à leur disposition, sur les collaborations avec les autres directions ou encore sur les enjeux en matière de RSE qui prennent une place croissante dans les directions juridiques, avec l’évolution récente de la réglementation.

RSE : un enjeu stratégique et croissant pour les directions juridiques

Parmi les 120 directeurs juridiques interrogés, la tendance est nette : 17 % de leur temps est désormais consacré à la mise en place du cadre RSE dans leur entreprise.

Chiffres clés

  • 17 % du temps des directions juridiques est consacré à la mise en place du cadre RSE dans leur entreprise.
  • 43 % des directeurs juridiques ont changé leurs pratiques à la suite de la mise en œuvre de la loi sur le devoir de vigilance, y compris dans certaines sociétés qui ne sont pas encore concernées.
  • 53 % des directions juridiques ont dû gérer pour leur entreprise, un contrôle de la part d’une autorité administrative au sujet d’un enjeu RSE, au cours de l’année écoulée.
  • 53 % des directions juridiques ont modifié leurs pratiques à la suite de la Loi PACTE, notamment en matière de rémunération des dirigeants en intégrant des critères RSE pour évaluer leur performance.
  • 58 % des directions juridiques déclarent observer depuis la COVID un intérêt plus grand de leurs salariés pour les questions de responsabilité sociétale de l’entreprise
  • 59 % des directions juridiques sont mobilisées pour l’adoption d’une raison d’être de leur entreprise (28 %) ou projettent de l’être (31%).
Observatoire des Directions Juridiques 2022
Observatoire des Directions Juridiques 2022
Observatoire des Directions Juridiques
Observatoire des Directions Juridiques
Observatoire des Directions Juridiques
Observatoire des Directions Juridiques
Observatoire des Directions Juridiques
Observatoire des Directions Juridiques

Pour en savoir plus ? Retrouvez l’intégralité du débat en vidéo ci-dessus et les résultats détaillés sur le site De Gaulle Fleurance & Associés

.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page