GRANDS TÉMOINSLE CHOIX DE LA RÉDACTION

La gestion du risque : un sujet de gouvernance !

Workshop COMEX

La gestion du risque et de la gouvernance numérique par les métiers du Comex avec Michel-Edouard Leclerc, Président de MEL SDC et président du comité stratégique E.Leclerc et Franck Aknin, Sales Director, France de SecurityScorecard.

A l’heure de la prise de parole de Michel Edouard sur nos plateaux, les drives et stations service des centres Leclerc subissaient une attaque cyber. Une belle occasion de faire un état des lieux des risques des entreprises et notamment de la grande distribution (terrorisme, blocage, détournement, réputation, risques sanitaires, vol et perte de données, gestion RH des accès collaborateurs…) face aux différentes attaques cyber.

Retour d’expérience avec SecurityScorecard sur la gestion du risque SI d’une entreprise mais aussi de ses filiales, ses fournisseurs et clients.

Comment faire face aux cybermenaces pour les organisations afin d’identifier et de corriger les vulnérabilités du réseau. SecurityScorecard offre la remédiation des cyberrisques, le processus d’identification et de traitement des cybermenaces.

La clé d’une remédiation efficace des cyber-risques est d’avoir une visibilité continue sur vos infrastructures réseau internes et tierces. Cela permet d’identifier rapidement les nouvelles menaces afin qu’elles puissent être traitées avant qu’elles ne soient exploitées. Ne pas détecter les lacunes du réseau réduit considérablement les chances de les éliminer.

Pour avoir mal évalué la gestion du risque, Yahoo a été condamné à payer 50 millions de dollars de dommages et intérêts à la suite de violations de données continues subies entre 2013 et 2014. Alors que les grandes entreprises sont souvent en mesure de payer ces amendes, les violations de données ont un impact plus important sur les petites entreprises. Une étude a révélé que 60% des petites entreprises ferment dans les six mois suivant une cyberattaque.

Les centres E.Leclerc en chiffres

Amazon, même pas peur !” affirme Michel-Edouard Leclerc, rappelant ainsi que l’enseigne réalise déjà 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur le digital.

Chiffres clés E.Leclerc à fin 2019

  • Chiffre d’affaires France hors carburant : 38,85 milliards d’euros
  • Chiffre d’affaires France avec carburant : 48,20 milliards d’euros
  • Chiffre d’affaires Tous pays hors carburant : 40,12 milliards d’euros
  • 721 magasins en France HM-SM-Express
  • 690 drives en France
  • 592 adhérents8
  • 83 magasins à l’international
  • 25419 enseignes spécialisées en France
  • 133 000 collaborateurs

Parallèlement à la dynamique soutenue des hypermarchés, Internet contribue (drive inclus) à hauteur de 23,8 %, à la croissance du chiffre d’affaires (en hausse de +8,6%), avec des sites marchands qui évoluent de +31 % tandis que des drives progressent de +6,8 %.

Au deuxième semestre 2020, le groupement lancera un portail unifié des offres commerciales sous son enseigne, avec l’affirmation, contrairement à d’autres concurrents, d’un développement dans les secteurs non-alimentaires (multimédia, culture, brico-jardi…).

Le groupement développe aussi des activités de services, d’abord en galerie marchande, avec par exemple ; la location de voitures qui atteint une croissance de +49,87% (avec un parc de 25.000 véhicules dont un tiers d’utilitaires) ; Voyages E.Leclerc enregistre une hausse de 7,47% ; les Parapharmacies et le réseau Optique présentent des hausses de chiffres d’affaires de + 3,74% et +7,72%. Dans certains magasins “Une heure pour soi”, la part des soins représente jusqu’à 1/3 du CA.

Au total, les enseignes spécialisées (GSS) du Mouvement E.Leclerc connaissent un fort développement avec un chiffre d’affaires qui progresse de +5,2% de la grandes distribution à l’heure de la pandémie quand le chiffre d’affaires des centres Leclerc sur le digital est supérieur à 11% du chiffre d’affaires total en 2020, un score qu’ils pensaient réaliser dans quatre ans.  

SecurityScorecard 

SecurityScorecard identifie instantanément les vulnérabilités, les exploits actifs et les cybermenaces avancées pour aider les entreprises à se protéger. Elle est le leader mondial des notations de cybersécurité et le seul service avec plus de deux millions d’entreprises notées en permanence.

La technologie de notation brevetée de SecurityScorecard est utilisée par plus de 1 000 organisations pour l’autosurveillance, la gestion des risques par des tiers, les rapports au conseil d’administration et la souscription d’assurances en ligne; rendre toutes les organisations plus résilientes en leur permettant de trouver et de résoudre facilement les risques de cybersécurité sur leur empreinte numérique externe. SecurityScorecard est le seul fournisseur de cotes de risque instantanées qui correspondent automatiquement aux réponses aux questionnaires de cybersécurité des fournisseurs – offrant une véritable vision à 360 degrés du risque. SecurityScorecard est l’un des leaders du Forrester New Wave ™: Plateformes d’évaluation des risques de cybersécurité, rapport T1 2021

BIO

Michel-Edouard Leclerc
Le 25 mai 1952, Michel-Edouard Leclerc naît à Landerneau, dans le Finistère.

Passionné par les métiers du journalisme et de l’enseignement, il entreprend des études de sciences politiques et de philosophie à la Sorbonne. Rien ne semble le prédestiner à suivre les traces de son père. S’il admire son courage et sa ténacité dans les combats, il est néanmoins atteint par les attaques permanentes dont ce dernier fait l’objet.

En 1975, il boucle ses études avec l’obtention d’un doctorat en sciences économiques ; en 1978, il se décide à rejoindre l’entreprise familiale comme conseiller technique dans les centres E.Leclerc. 

En 1988, Michel-Edouard Leclerc devient co-président aux côtés de son père de L’ACDLEC (Association des Centres Distributeurs Leclerc) fondée en 1964 qui est chargée notamment, de gérer aux mieux la marque E.Leclerc. Doté d’un certain charisme et d’un sens aigu de la communication, il ne cesse depuis lors de prendre la parole sur les sujets qui ont fait la renommée du Mouvement, comme les prix ou le pouvoir d’achat.

Parmi les autres engagements qui lui tiennent à cœur : la protection de l’environnement. Son ancrage dans une région marquée par les marées noires ainsi que sa sensibilité naturelle à ces questions le conduisent très tôt à se préoccuper de l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Michel-Edouard Leclerc a également beaucoup fait pour le développement du commerce équitable, en assurant sans relâche sa promotion dans ses magasins, jusqu’à devenir le premier distributeur de produits équitables en France (2005). 

Ce grand communicant a créé un blog en 2005, « De quoi je me M.E.L », qu’il anime au gré de ses envies, coups de foudre ou coups de gueule. Il y traite de sujets d’actualités, des questions d’orientation du Mouvement E.Leclerc et répond aux interpellations lancées à l’enseigne dans les médias.

Aujourd’hui, Michel-Edouard Leclerc a initié un nouveau combat : la consommation responsable. La consommation est au centre des débats sur l’impact de nos modes de vie sur notre environnement. Conscient de son rôle « d’influenceur » en matière de consommation Michel-Edouard Leclerc s’engage donc pour favoriser de nouvelles pratiques et de nouveaux comportements.”

Très actif sur son blog et sur les réseaux sociaux, il est actuellement président de Néoma Business School depuis 2018, président de Mel Compagnie des Arts (Label MELPUBLISHER) et de MEL SDC.

Franck Aknin
Franck est Directeur Commercial France chez SecurityScorecard. Il a un parcours solide et de nombreuses années d’expérience dans le secteur de la CyberSécurité. Il a occupé plusieurs postes de Responsable Commercial au sein de sociétés spécialisées dans la gestion des comptes à privilèges (PAM), dans la gestion des traces (Log Management) mais également dans la mise en place de solution de “Threat Intelligence”, le tout avec de forts résultats sur des marchés nouveaux.

Franck a, avant cela, un parcours de Project Manager lui donnant des éléments concrets permettant de mettre en place un projet avec succès. Il s’appuie sur un réseau de partenaires experts. Son obsession : la satisfaction des clients vis-à-vis des solutions que SecurityScorecard propose et de la valeur immédiate qu’elles représentent pour eux.

Pour aller plus loin : Sessions Digitales de l’IT, un événement Agora Managers Event, à l’initiative de l’Agora des DSI-CIO. Interview réalisée par Julien Merali, General Manager IT d’Agora Mangers.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page