EXPÉRIENCE CLIENT - RECOUVREMENTIT : DSI/CIO - RSSI/CISO - CDO

Cybersécurité – RGPD – Darknet

Cybersécurité / RGPD : le problème est aussi entre la chaise et le clavier… et pourquoi Tor * et le développement du Darknet ne devrait pas trop vous inquiéter ? Avec Jean-Marc MANACH, Journaliste d’investigation, spécialiste des questions de surveillance, cybersécurité et vie privée.

Retrouvez en 2 vidéos de quelques minutes, l’histoire de Tor, comment sécuriser son entreprise et qu’est-ce que le Darknet ?

  • * Le principe de Tor est le « routage en oignon. » Le routage en oignon pallie certaines carences des systèmes existants (notamment les serveurs mandataires) qui ne suffisent pas à garantir l’anonymat. Le routage en oignon fait rebondir les échanges TCP au sein d’Internet afin de neutraliser les analyses de trafic sur une partie du réseau (notamment les analyses par “attaque de l’homme du milieu” – attaque qui a pour but d’intercepter les communications entre deux parties). Les utilisateurs du réseau deviennent alors impossibles à identifier.

Il existe des dizaines de darknets différents. Certains, comme Tor, rassemblent de très vastes communautés, tandis que d’autres sont beaucoup plus confidentiels. Les principaux darknets sont :

  • Tor est une forme de mixnet développée au début des années 2000 par l’armée américaine. Le réseau rassemble plus de 2 millions d’utilisateurs chaque jour21. Tor permet de surfer anonymement sur le web ouvert et intègre un darkweb très actif. C’est là que se trouvent notamment les principaux marchés noirs, mais on y trouve aussi des sites d’expression politique, des ressources techniques, etc.
  • Freenet propose un écosystème anonyme complet (mails, blogs, messagerie, IRC, web) et intègre un mode F2F (ami à ami). Dès l’origine, Freenet a été orienté vers la politique et on y trouve de nombreuses ressources associées.
  • I2P se comporte comme un proxy. Il intègre un darkweb (les DeepSites) et permet l’échange de fichiers, l’édition de blogs et une messagerie anonyme. Il permet également de surfer anonymement sur le web ouvert.
  • GNUnet est le système d’anonymisation proposé par le projet GNU. Il est essentiellement utilisé pour le partage de fichiers.
  • Zeronet propose de créer un web ouvert et anonyme à partir d’une technologie inspirée des Bitcoins.
  • RetroShare fonctionne d’origine en mode ami à ami, toutefois il est capable de fonctionner en mode dit Darknet « définition populaire » (c’est-à-dire entre anonymes, à savoir les amis des amis) si l’on y désactive la DHT et le « Mode découverte ».
  • SafetyGate Invisible est une solution professionnelle commerciale.

Agora des DSO-CIO – 12 Septembre 2019 – Agora du Risque et du Recouvrement 12 juil. 2018

Afficher plus

Agora Responsables du Recouvrement

L’Agora Responsables du Recouvrement est l’une des 17 communautés d’Agora Managers Clubs. Tous les membres exercent obligatoirement ladite fonction et sont issus d’un groupe ou d’une entreprise de plus de 500 salariés.
Bouton retour en haut de la page